Blog | Les différentes prothèses dentaires

28

mai
2014

Les différentes prothèses dentaires

denturologisteDans le passé, quand une mâchoire a perdu beaucoup de dents, et quand les dents qui restent ne sont pas en bon état, parfois, on préfère les arracher et la solution adoptée communément pour les remplacer toutes les dents, c’est la prothèse complète amovible sur la mâchoire. Par contre si on perdu seulement quelques dents, la solution proposée par le denturologiste (le professionnel de la prothèse dentaire), c’est la prothèse partielle amovible qui est destinée à améliorer l’esthétique, la phonétique et ainsi que la mastication. Quand il s’agit de réparer une seule dent, le denturologiste a recourt à une couronne qui recouvrera complétement la dent en mauvais état. Avec les progrès dans le domaine dentaire, depuis quelque temps est apparue la dernière nouveauté : la prothèse sur implants, technique qui consiste à remplacer une ou plusieurs dents manquantes par la pose d’implants en titane dans l’os maxillaire, toutefois, pour ce faire, la mâchoire doit posséder assez d’os. La prothèse sur implants présente plusieurs avantages : c’est une prothèse parfaite pour remplacer une prothèse dentaire instable en bouche, elle offre plus de rétention et améliore l’élocution, elle élimine l’inconfort et parfois la douleur causée par les prothèses amovibles. Avec la prothèse sur implants, le denturologiste n’a pas besoin d’altérer ou d’utiliser les dents voisines. La prothèse sur implants fixe (pont ou couronne) présente un côté fonctionnel et esthétique parfait qui se rapproche beaucoup de celui d’une dentition naturelle, le denturologiste la réalise selon le nombre d’implants placés dans la bouche et les contraintes au niveau fonctionnel, notamment la position des implants, on peut avoir deux ou trois implants destinés à stabiliser et retenir une prothèse amovible, quatre ou cinq implants connectés par une structure métallique utilisés aussi bien pour une prothèse amovible ou une prothèse fixe . Avec une bonne hygiène permettant de limiter le risque d’infection (affectant éventuellement les implants) et un bon entretien, cette prothèse a une durée de vie de cinq ans environ, c’est une technique parfaitement maitrisée et le taux de réussite constaté est autour de 95%.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *